User Tag List

Affichage des résultats 1 à 18 sur 18
  1. #1

    Problème de fissure des cylindres, résine calcinable

    Bonjour à toutes & tous et Joyeuses Pâques,

    Comme je n'avais pas de réponse à mes questions sur la page de présentation, je crée ce nouveau post pour vous expliquer ma problématique et mes attentes.
    Je ne suis pas prothésiste dentaire, juste un bon bricoleur qui désire devenir artisan d'art (et essayer de vivre de son art) dans la fabrication d'armes miniatures.
    https://www.youtube.com/user/comtedelanorena/featured
    Je désire faire des pièces en acier au carbone 0.15 à 0.5% (température de coulée 1427°C) car l'inox, le Ni-Cr ou le Cr-Co, ne permettent pas les traitements de surface ou thermique (brunissage, cémentation, trempe).
    Pour cela j'ai acquis une fronde à induction d'occasion Galloni Fusus NG
    http://www.webarcherie.com/index.php...ums_topic_post
    et j'imprime mes modèles avec une imprimante LCD Anycubic Photon et la résine calcinable anycubic Dental. https://all3dp.com/fr/1/anycubic-pho...-3d-test-avis/
    Le revêtement que j’utilise est le Yeti Cobavest >
    https://www.yeti-dental.com/fr/produ.../cobavest.html
    C'est celui qu'utilisait le prothésiste Biarrot qui m'a vendu la fronde. Je lui ai expliqué mes besoins et il m'a dit que ce revêtement devrait convenir.
    Le Yeti me semble correct mais je ne sais pas gérer le liquide d’expansion. Le Biarrot m'a dit qu'il l'utilisait dilué d'eau distillée sans me préciser les %.
    Les 2 premiers cylindres (sans cerclage métallique) et pièces assez grosses, se fendirent profondément dès la chauffe au four avec enfournement direct.
    Je n'avais pas "décirer" les moules, enfournés directement à 950° entonnoir vers le haut, la cire des tiges de coulée a bouillonné et pris feu et a fragilisé le revêtement.
    Les 2 cylindres suivants toujours sans cerclage, mais décirés 1 heure à 250° se fendirent très peu. Juste sur l'extérieur, côté opposé au cône du cylindre. Ils permirent des coulées sans fuite, mais d'aspect médiocre.
    Voici comment je procède, j'ai déjà noté des axes d'amélioration mais j'aimerais avoir votre avis sur plusieurs questions.
    1/ Je réalise mes modèles en résine calcinable et je les relie à l'arbre de coulée avec de la cire bleue de bijoutier https://www.cookson-clal.com/materie...ire&channel=fr Est-ce la bonne solution ? J'ai envie de mouler des pièces avec des tiges de coulées creuses directement imprimées sur le modèle.
    2/ Je fixe mes pièces sur l'arbre de coulée en essayant de respecter les règles de base (inclinaison comprise entre 30 et 45°) espacement des pièces, diamètres des tiges, etc. Que pensez-vous de mes arbres ?
    Sont-ils trop chargés (technique bijoutier) j'ai vu que certains prothésistes travaillaient pièce par pièce.
    3/ Je ne possède pas de malaxeur sous vide...Je mélange le revêtement avec un mixeur de cuisine (qui tourne vite) la fluidité semble correcte, sans grain ni grumeaux. Infos : Le revêtement mélangé avec le liquide dilué (date péremption 09/201 donné par le Biarrot a fendu dès 400-500°. Le revêtement fait avec du liquide neuf pur semble avoir une expansion plus importante et ne c'est pas fendu.
    4/ Sans attendre je verse le revêtement dans le cylindre et je le mets sous vide à l'intérieur d'une cocotte minute reliée à l'aspiration d'un compresseur de frigo pendant 2 minutes (1 pour faire le vide, 1 pour débuller le revêtement).
    5/ Lors de l'ouverture de la cocotte, le haut du cylindre présente des creux de bulle, ce qui me semble normal (but de l'opération débuller, non ?), Qu'en pensez-vous ? Dois-je passer le cylindre sous vide ou non ?
    6/ Je ne possède pas de four de chauffe programmable, juste un vieux four EFCO de céramiste amateur régulé par un boitier électronique. http://emaux.artisanatetloisirs.fr/foursemaux.html
    7/ Après la stabilisation du revêtement (je crois qu'il préconise 40 à 45' minimum pour le Yeti), je décire le moule pendant 1 heure à 250° en tournant le moule dans tous les sens pour enlever la cire bleue.
    8/ Je retire le moule et le laisse reposer à température ambiante le temps de monter le four à 950-980° (environ 1h30-2 heures).
    9/ A 950° j'insère le moule, entonnoir vers le haut pour calciner la résine...Bonjour les odeurs !!! La résine Anycubic dégage pas mal de fumée et une odeur nauséabonde lors de la calcination, est-ce pareil pour vos résines ?
    10/ Je maintiens les 950° pendant une heure puis je pose le cylindre dans la fronde à induction juste avant injecter le métal en fusion. pour mes essais j’utilise du NI-Cr dentaire des années 80...
    11/ Après vous connaissez la chanson...J'essaie de déterminer le point de fusion du Ni-Cr (pas facile sur la Fusus) et la bonne température d'injection puis je lâche la fronde ! Les résultats parlent d'eux-mêmes pas jolis-jolis (merdiques ?)

    Merci d'avance pour vos avis et conseils Gilles
    Images attachées Images attachées

  2. #2
    Suite des photos,

    Voici les résultats des 2 dernières coulées (j'en ai fait 4 au total). Je pense qu'il faut faire des dizaines de coulées avant de commencer à être à l'aise avec tous les paramètres à gérer.
    J'ai donc du potentiel d'amélioration. Mes coulées me déçoivent beaucoup pour 2 raisons.
    1/ Je n'ai pas le degré de précision espéré, les pièces sont de dimensions générales correctes mais les formes complexes et fines (quelques 1/10 mm) : alésages, rainures, fentes, etc. sont bouché(e)s ou déformé(e)s. J'ai énormément de travail pour les rendre acceptables...
    2/ Les pièces sont parsemées de bulles et de porosités diverses. Est-ce du a une mauvaise mise en revêtement ? (mise sous vide après mélange). A une température du métal trop élevée ? A une détérioration du revêtement suite à la calcination de la résine ? Au cumul des 3 ?
    Images attachées Images attachées

  3. #3
    Senior Member Avatar de Ben
    Date d'inscription
    septembre 2015
    Localisation
    74
    Messages
    172
    Salut,
    je ne suis pas un spécialiste de la coulée mais je sais que la résine peut jouer un rôle du fait qu'elle peut ne pas se calciner totalement et faire fissurer le revêtement (pour avoir coulé une clé en résine, j'avais du créer le manche en cire pour limiter la présence de résine).

    Ah oui, tu peux aussi verifier si tes éléments sont bien au milieu de ton cylindre (par rapport à la hauteur, pour qu'ils soient au point le plus chaud)
    Dernière modification par Ben ; 01/05/2019 à 16h33.

  4. #4
    Salut,
    Change ton revetement, achète du GC Fujivest 2 avec liquide basse expension. certain revetement digèrent mal la résine d'ou tes soucis de fissures ou explosions,cela peut provoqué aussi un état de surface rugueux.Que ce soit enfournement direct ou a froid avec palier ça change rien, quand le revêt n'aime pas , il n'aime pas! Il faut que tu ai aussi des cylindres ronds, pas ovales pour un enfournement direct à 900° pendant 30min minimum. Tu peux avoir des cylindres en plastique que tu démoules il n'y a aucun soucis.
    Pour tes porosités, soit résine pas calcinable et il reste des résidus, ou alliage brulé ou pas recyclé, toujours remettre des plots neuf lors de nouvelles coulées. Lorsque tu coules un conseil, tu préchauffes ton alliage le temps de sortir ton cylindre du four et le mettre en place puis pleine puissance jusqu'a que les formes solides disparaissent puis t'envoie de suite sans laisser bouillir, un alliage qui bouilli est un alliage qui brule.
    Je n'avais pas vu tes photos,
    Tes cylindres sont très bien, il faut juste que tu allonge un peux tes tiges de coulées car tes éléments sont en plein centre thermique tu devrai avoir moins de soucis.

  5. #5
    Citation Envoyé par Ben Voir le message
    Salut,
    je ne suis pas un spécialiste de la coulée mais je sais que la résine peut jouer un rôle du fait qu'elle peut ne pas se calciner totalement et faire fissurer le revêtement (pour avoir coulé une clé en résine, j'avais du créer le manche en cire pour limiter la présence de résine).

    Ah oui, tu peux aussi verifier si tes éléments sont bien au milieu de ton cylindre (par rapport à la hauteur, pour qu'ils soient au point le plus chaud)
    Merci pour les infos Ben,
    Désolé pour le délai de réponse mais j'étais absent ces derniers jours. Pour les tiges de coulées en cire, je les ai faites mais je pense qu'elles étaient peut-être trop courtes et de section insuffisante. Quant aux pièces je pense les situer les plus possibles au centre, le fait de faire un arbre "pieuvre" par contre contribue à la fissuration du cylindre lorsque la résine entre en phase d'évaporation. Je vais essayer de limiter le nombre de pièces coulées à 3 maximum.

  6. #6
    Citation Envoyé par mattof13 Voir le message
    Salut,
    Change ton revetement, achète du GC Fujivest 2 avec liquide basse expension. certain revetement digèrent mal la résine d'ou tes soucis de fissures ou explosions,cela peut provoqué aussi un état de surface rugueux.Que ce soit enfournement direct ou a froid avec palier ça change rien, quand le revêt n'aime pas , il n'aime pas! Il faut que tu ai aussi des cylindres ronds, pas ovales pour un enfournement direct à 900° pendant 30min minimum. Tu peux avoir des cylindres en plastique que tu démoules il n'y a aucun soucis.
    Pour tes porosités, soit résine pas calcinable et il reste des résidus, ou alliage brulé ou pas recyclé, toujours remettre des plots neuf lors de nouvelles coulées. Lorsque tu coules un conseil, tu préchauffes ton alliage le temps de sortir ton cylindre du four et le mettre en place puis pleine puissance jusqu'a que les formes solides disparaissent puis t'envoie de suite sans laisser bouillir, un alliage qui bouilli est un alliage qui brule.
    Je n'avais pas vu tes photos,
    Tes cylindres sont très bien, il faut juste que tu allonge un peux tes tiges de coulées car tes éléments sont en plein centre thermique tu devrai avoir moins de soucis.
    MERCI Mattof pour toutes ces précieuses infos !

    Mince tu me fais flipper, changer de revêtement ...Je viens juste de commander 20 Kg de Yeti Cobavest et 3 liquides... Il s'agit d'un revêtement non graphité à liant phosphate comme le Fujivest 2 que tu me conseilles mais pour adjointe https://www.yeti-dental.com/fr/produ.../cobavest.html
    Avant de commander un nouveau produit je vais quand même essayer de porter les corrections à 3 problèmes identifiés à savoir :
    1/ Préchauffer l'alliage (je ne le faisais pas), en revanche je n'utilise que des plots NiCr "neufs" (mais vieux de 30 ans )
    2/ Ne pas faire bouillir l'alliage, je n'ai aucune expérience de la fonte à induction. Ma vieille fronde Fusus ne dispose d'aucun "garde-fou" électronique, tout se fait à l’œil et à vue de nez...Je pense que j'ai laissé trop longtemps mon alliage à l'état liquide (ébullition) avant de lancer la fronde...
    3/ Rallonger mes tiges de coulées en cire et limiter le nombre de mes pièces à 3.

    Petites questions thématiques :
    1/ Le liquide d'expansion doit-il être utilisé pur pour augmenter l'expansion ?
    2/ Dans mon cas (pièces en résine calcinable et enfournement direct) dois-je privilégier une forte expansion ou au contraire la réduire en mélangeant avec H2O distillée ? Comme les cylindres fissures j'ai tendance à penser qu'il faut augmenter l'expansion...
    3/ En cas d'enfournement direct à 900° faut-il faire avant un décirage des cylindres ? Lors de mes 2 premières coulées, je n'avais pas décirer, la cire a pris feu dans le four un régal... Je n'ai lu aucun post qui indique de décirer (enfournement direct, c'est direct !), comment procédez-vous ?

    Merci à tous ! Gilles

  7. #7
    Alors, concernant le Yeti , je n'en ai aucune idée je ne le connais pas. j'ai pour habitude de ne pas changer les choses qui marchent. Le seul truc que je peux te conseiller c'est d'acheter un sachet de 2kg de Fujivest 2 avec un liquide basse expension( pur sans couper avec de l'eau) et de faire un essai.
    Pour répondre a tes questions,
    - Préchauffer l'alliage n'est pas obligatoire c'est juste histoire de laisser le cylindre moins longtemps en dehors du four avant l'arrivée à température de coulée. Si tu ne le fait pas sa fonctionnera quand même.
    - Quand je parle a ébullition , je parle bien de l'état liquide mais pendant quelques secondes et en général c'est pas bon de trop le garder liquide c'est la qu'il brule. d'ou les porositées et autre.. A moins que tu es une fronde a 6 bras qui maintient ton alliage à température à son intervale de fusion alors là il ne brûle pas! Quand tu regarde le fond de ton creuser l'alliage commence a être liquide par le bas puis au dessus tu vois les formes de tes plots disparaitre pour devenir liquide, lorsque le dernier bout s' amincie et devient liquide n'attend pas envoie de suite.
    -le liquide du revet ne réduit pas l' expension , il l'augmente, c'est l'eau qui réduit l' expension, en général faut respecter les doses du fabricant, couper avec plus ou moins d'eau dépend de ton alliage en fait , par exemple si c'est de l'or faut ajouter de l'eau pour avoir le même résultat que si tu avait coulé avec du nickel.
    - Pour l'enfournement direct tu préchauffe a 900, puis tu met en revêtement, en général 20 minutes après tu gratte le dessus du cylindre pour enlevé la pélicule qui c'est formé( ça empêche les gazs de sortir du cylindre et ça les fait pété si tu ne le fait pas) puis au four pendant 30 min minimum.
    Pour info on avait testé un autre revêt que le fujivest avec de la résine et les cylindres explosaient au four en direct et grosses fissures départ a froid avec paliers. Du coup on a fini les sachets qu'avec des éléments en cire et là zéro problème, mais on n'en a plus acheter.

  8. #8
    Salut Mattof, juste une question 13 parce que tu es du 13 ? J'ai vécu ma jeunesse à Marseille puis de 2001 à fin 2017 à Istres... Et maintenant à Ille sur Têt dans le PO !

    Merci pour ton aide, j'avais peur que personne ne daigne me répondre après plus de 10 jours sans réponse !

    Concernant le liquide, j'ai bien noté que l'expansion dépend du métal que l'on va couler, existe-t-il un abaque ou tableau qui indique quel sont les différentes expansion suivant les métaux ?
    Je dois couler de l'acier classique au carbone (si j'arrive à maîtriser mes problèmes de coulée) après mes essais avec du NICR... Une donnée inconnue de plus à gérer !
    Donc tu enfournes directement sans décirage préalable ? Qu'advient-il de la cire des tiges de coulée, elle s'évapore sans brûler ?
    Pour le Fuji, je le testerai si mon Yeti ne donne pas satisfaction, dans tous les cas tu as raison il pourra me servir pour des coulées en cire classique...

    Encore merci Gilles

  9. #9
    Salut Zurdo, oui 13 pour Marseille exactement .

    Je ne sais pas s'il existe un tableau, en tout cas sur la notice de ton revêtement il est écrit le dosage de liquide pour 100g de poudre en fonction du liquide que tu as ( s'il y a basse ou expansion normale) pour les alliages différent.

    Ex pour le Fujivest 2 en alliage non précieux: 100g de poudre pour 22ml liquide basse expansion ou liquide expansion standard 18ml et 4ml eau distillée (eau du robinet fait très l'affaire) je ne suis pas sûre des doses pour le liquide standard mais c'est a quelque chose prêt. Tout ça pour avoir le même résultat mais pas avec le même liquide ( question de coût)

    Toujours pareil mais pour alliage précieux : pour 100g de poudre 11 ml de liquide basse expansion et 11ml eau a quelque chose prêt je ne connais pas tout de tête et liquide standard je ne sais pas.

    Tout ces dosages différents pour avoir un même résultat final ( taille, friction dans notre cas) mais avec des alliages différents.

    Tout ça pour dire que selon l'alliage utilisé tu n' aura pas le même dosage de liquide/eau mais toujours la même quantité finale (22ml). Cherche sur le net tu trouvera surement la notice d'utilisation de ton revêt.

    Concernant ton décirage comme tu dit je ne voit pas du tout de quoi tu parles. Ce que je peux te dire c'est que la mise en cylindre avec enfournement au four cela s'appelle la méthode de la cire perdue( elle brûle à environ 200-300°) sans résidu (cendres) elle part en fumée quoi sans qu'il ne reste quoi que ce soit dans le cylindre( pareille pour de la résine calcinable) de la résine non calcinable te laissera des particules de cendre dans ton cylindre et de procurera des porosités des rugosités dans ta coulée. A oui l'ouverture du cylindre toujours vers le bas dans le four. Puis les 900° c'est surtout pour évité un gros choc thermique à l'alliage lorsqu'il entre dans ton cylindre pour ne pas avoir de manque de coulée.( Pour info lorsque tu coules de l'or 800° suffit largement)

    J'ai revu tes photos, tes problèmes de coulés on l'air d'être un alliage brulé. As tu aussi un réducteur de tension (débbublizzer) il faut aspergé tes éléments en cire ou résine une foi sur le cylindre puis le souffler pour bien l'étalé avant la mise en revetement. cela sert a bien faire glisser le revêtement sur tes éléments pour bien qu'il épouse la forme de partout.

    Pour ton histoire de malaxeur il faut malaxé une minute et la mise sous vide par la suite n'est pas une mauvaise idée. Par contre laisse sous vide 2 à 3 minutes maxi ça ne sert a rien de laisser plus. Puis avant que ton revêt ne devienne super dur gratte tout le dessus comme si tu voulais en découper une rondelle avec un cuter , ça t'évitera de devoir le gratter et trop galéré une foi bien dur. Les bonnes doses pour ton cylindre rouge sont de 200g de poudre puis le liquide a toi te voir pour ton revêt.

    Si t'as d'autres questions hésite pas.
    Matthieu.

  10. #10
    Bonjour Matthieu,

    Merci pour tes conseils. La notice du Yeti sur le sachet indique juste le volume de liquide pour un sachet de 200 gr soit 42 ml. Je n'ai pas (et je ne trouve pas sur le net, même chez le fabricant !) de notice expliquant en détail les paramètres d'expansion de ce liquide.
    Je note que l'expansion est plus importante pour un alliage non précieux que précieux... A part quelques pièces d'accastillage pour des arbalètes ou des arquebuses médiévales, je ne compte pas utiliser de métaux précieux... Je dois fondre du vulgaire acier au carbone type XC38 pour être au plus proche de la réalité d'époque.
    Je vais donc essayer dans 1 premier temps du liquide pur pour une expansion maximale, j'essaierai aussi du 50/50 liquide/H2O pour comparer.
    Concernant le "décirage" c'est une étape quasi obligatoire en joaillerie > http://www.vernetdray.com/la-fonderie/la-fonderie-2/
    C'est la raison pour laquelle je pensais que c'était une étape nécessaire. Mes 2 premiers essais se sont soldés par un feu de cire, mais il est vrai que j'avais mis les cylindres ouverture en haut au départ (j'avais lu sur un tuto qu'il convenait de tourner le cylindre dans plusieurs positions et de finir ouverture en bas...) avant de m'apercevoir qu'il cramait ! Les 2 suivants (trou en bas) n'ont pas brûlés... Mais quelle odeur insupportable quand la résine se calcine, c'est pareil pour toi ?
    J'ai lu pas mal de référence à la "friction" que désigne ce terme en fonderie dentaire ? Je ne vois pas de quoi il s'agit !
    Je pense également que mes problèmes sont dus à un alliage "Bouilli" car je tatonnais grave... J'ai laissé le métal fondre le temps de prendre le cylindre du four et de l'insérer dans la fronde... Pour être liquide, il était liquide ! Est-ce que l'alliage injecté trop chaud peut "boucher" les orifices en cassant le revêtement (surtout que mes trous font 0,6 à 1,2 mm) ?
    Pareil pour les bulles de surface, on dirait que le revêtement a "bullé" suite à un choc thermique important...
    Enfin je n'ai pas de débullizer...encore un truc qu'il va falloir acheté ! Merci et ALLEZ L'OM

  11. #11
    Zurdo,

    j'ai regardé ton lien, je pense que le terme décirage en joaillerie convient pour un revêtement qui ne supporte pas l'enfournement rapide ( directement a 900°). Alors ils l'enfournent a froid laissent un pallier a 150° pendant 30min puis 300° puis 900°. Mais c'est inutile avec ton revêtement s'il est prévu pour un enfournement direct.

    Pour ton liquide tu peux y allé pur c'est préférable pour tes pièces cela ne devrai pas te poser de problèmes.
    Le terme friction en prothèse désigne la force de serrage d'une pièce coulé lorsque tu la repositionne sur son support de fabrication. si elle sert trop il y a trop de friction, si elle est trop lache , pas assez de friction et tu peux le géré à la mise en revêtement avec le liquide et l'eau. Mais en général on se maintient aux donnée fabricant.

    pour ta coulée, tu as tout simplement carbonisé ton alliage c'est pour sa qu'il est ressorti plein de bulles tout pourri.

    Ce qui peut boucher tes trous est ta mise en revêtement mal faite, si ton revêt ne rentre pas dans les trous pour en ressortir tu aura de l'alliage a la place aussi non ton revet qui ce fissure aussi non des élément mal placés qui peut provoqué de la casse de revet, il peut y avoir plusieurs facteurs.

  12. #12
    Merci Matthieu, je te tiens informé de mes prochaines coulées, c'est pas pour tout de suite, j'ai d'autres choses en cours dont la modélisation 3D de nombreuses pièces...

  13. #13
    J'ai la meme fronde que toi, il faut que les plots du dessus s'affaissent et ca fait une ombre un peu plus foncé. Lorsqu'il n'y a plus d'ombre, (c'est rapide meme à 1) tu envoies. Tu laisses tourner quelques tours, tu ouvres le capot, lorsque tu sors le cylindre, le métal ne doit pas couler (sinon il est trop chaud et a brulé)

    Je pense que c'est uniquement ca ton probleme, surchauffe du métal.

    Bon courrage

  14. #14
    Citation Envoyé par Lio Voir le message
    J'ai la meme fronde que toi, il faut que les plots du dessus s'affaissent et ca fait une ombre un peu plus foncé. Lorsqu'il n'y a plus d'ombre, (c'est rapide meme à 1) tu envoies. Tu laisses tourner quelques tours, tu ouvres le capot, lorsque tu sors le cylindre, le métal ne doit pas couler (sinon il est trop chaud et a brulé)

    Je pense que c'est uniquement ca ton probleme, surchauffe du métal.

    Bon courrage
    Merci Beaucoup pour tes recommandations Lio .
    J'essaierais de les mettre en application lors de mes prochaines coulées...Comme dit au dessus pour le moment je modélise à donf...

    A bientôt !

  15. #15
    Bonjour à tous, grâce à vos conseils j'ai commencé à y voir plus clair dans mes manquements et errements.
    20190606_193854.jpg20190606_084616.jpg20190606_084609.jpg20190606_084531.jpg
    Voici une petite série de photos des pièces que j'ai coulé en début de mois.
    Elles sont très loin d'être parfaites et ne correspondent pas encore (du tout) à mes espérances en terme de qualité et de finition mais j'ai compris 2 de mes erreurs :
    La première erreur était de mettre sous vide le revêtement juste après l'avoir malaxé et coulé dans le moule...
    Le mélange doit être fait sous vide puis versé dans le cylindre mais dans mon cas le fait de mettre le cylindre en dépression dans la cocotte minute après la coulée du revêtement engendrait plus de problèmes que de bénéfices...
    Pour preuve les secondes et troisièmes coulées (culasse basculante et boitier culasse), réalisées sans mise sous vide (juste passées au plateau vibreur) sont de bien meilleure qualité.
    La seconde chose que j'ai compris c'est qu'il vaut mieux couler pièce par pièce du moins dans mon cas (formes très complexes et différentes.
    Il me reste des axes d'amélioration à exploiter > utilisation d'un débullizer, changement de marque de revêtement, et mise en température du cylindre lente...
    Images attachées Images attachées

  16. #16
    Suite des photos, les pièces après 25 heures de retouches (ajustement et ajustage, perçage et filetage des trous, etc.) La culasse est pleinement fonctionnelle pourtant je partais de loin !
    Images attachées Images attachées

  17. #17
    Senior Member Avatar de Jean-Michel BERTIN
    Date d'inscription
    juin 2015
    Localisation
    France Rouen
    Âge
    37
    Messages
    295
    Cool

  18. #18

    Premiers essais de tir

    Salut à tous,

    Je me suis fait gentiment rappeler à l'ordre par notre administrateur qui s’inquiétait de ne plus avoir de mes nouvelles (je plaisante, c'est sûrement 1 message automatique généré après quelques temps d'absence)...
    J'étais la tête dans le guidon dans mes recherches expérimentales. Faire de coulées, c'est bien, mais si elles ne mènent à rien de concret cela ne m'intéresse pas !
    Le but c'est de faire des miniatures fonctionnelles comme de vraies armes. Il a fallu que je développe une cartouche spécifique ©, avec beaucoup de recherches pour arriver à faire détoner les quelques milligrammes de fulminate !
    Mais j'y suis arrivé, voici 2 vidéos Youtube qui vous montrent le principe de fonctionnement et les premiers essais de tir.
    A bientôt
    > https://www.youtube.com/watch?v=Iysi3ttJBBE
    > https://www.youtube.com/watch?v=ri8NIFK_aSg

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •