User Tag List

Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
  1. #1

    Talking Ami(e)s Prothésistes, Bonjour à toutes & tous !

    Bonjour à toutes et tous,

    Je me présente Gilles Lavandera, je me suis inscrit sur "Le coin du prothésiste" car j'ai besoin d'aide, d'expertise et de conseils, mais je ne suis pas prothésiste dentaire, loin de là.
    Si le fait d'être non-prothésiste est une tare rédhibitoire, merci aux administrateurs de me le faire savoir, je quitterais le forum sans amertume.
    Artisan d'art en devenir, je suis actuellement "chômeur-créateur d'entreprise" et j'espère pouvoir vendre mes créations sur internet à l'horizon 2020.
    Je fabrique depuis 2010 des armes miniatures fonctionnelles en dilettante. Ma chaine Youtube présente environ 1.180.000 vues https://www.youtube.com/user/comtedelanorena/videos
    Voici 2 vidéos qui représentent bien mon art, environ 700-750 heures de travail pour chacune de ces créations :
    https://www.youtube.com/watch?v=AFWEwcKEGjM&t=201s
    https://www.youtube.com/watch?v=iCqLc7VdY54
    J'ai décidé fin 2017 de tout plaquer (métro,boulot, dodo) pour créer mon atelier d'artisanat d'art dans les Pyrénées-Orientales, à Ille sur Têt (66130).
    Nous sommes quelques dizaines à travers le monde à essayer d'en vivre et une poignée (4-5 ?) à fabriquer des armes totalement fonctionnelles (qui tirent comme des vraies)...
    Pour essayer d'en vivre, il me faut impérativement améliorer mes procédés de fabrication. Jusqu'à maintenant, la fabrication unitaire, à la main, était uniquement faite par usinage-ajustage et construction mécano-soudée.
    A titre d'exemple les 2 créations ci-dessus ont été vendues (données ?) à des collectionneurs Américains (90% de ma clientèle) pour environ 2 €/heure...
    Vous conviendrez que pour des pièces uniques, en matériaux précieux et de haute technicité, c'est peu !
    Ce qu'un amateur peut se permettre, un artisan Pro ne le peut pas. J'ai tout de suite pensé à la fonte à la cire perdue pour mes prochaines créations.
    Pour l'ouverture de mon site de vente (août 2020) j'ambitionne de proposer la Carbine Spencer 56-56 à l'échelle 1/4 (icône de la guerre de sécession et première carabine à répétition construite en série au monde).
    Elle tirera 7 cartouches de calibre 3.25 mm (calibre originel 0.52" soit 13.2 mm), longueur des cartouches 10 mm, diamètre de l'amorce 1,5 mm... Cartouches qu'il faut que je fabrique, bien sur !
    http://www.webarcherie.com/index.php...er-carbine-14/
    Pour fabriquer ce joujou aux pièces mécaniques complexes (surtout le boitier culasse et les culasses mobiles et basculantes) je me suis mis à la modélisation (Solidworks) et à l'impression 3D (Photon Anycubic).
    J'ai acheté il y a 2 ans une vieille fronde à induction Fusus "NG" à un sympathique prothésiste dentaire Biarrot. Mes impressions 3D en épaisseur de couche 25µ (résine Anycubic Dental castable green) sont très propres et belles.
    En revanche, mes 4 essais de fonte se sont soldés par des fissures des cylindres et des résultats très en deçà de mes attentes au niveau de la qualité des pièces coulées (NiCr dentaire pour les essais) mais acier au carbone pour la suite.
    Je m'y suis pris comme un parfait amateur (ce que je suis !) et vous seriez écroulés de rire de me voir procéder... Je me propose de vous expliquer tout cela en détail, mais cela nécessite un autre post.
    C'est le but de mon inscription à votre forum, je voudrais voir avec les plus courageux d'entre vous quelles sont les erreurs que je peux éviter et celles auxquelles je dois remédier pour améliorer mes coulées.

    J'espère que cette très longue présentation ne vous aura pas tous fait fuir ! A très bientôt Gilles

  2. #2
    COUCOU, Les amis et Joyeuses Pâques !

    Personne n'est donc intéressé par les déboires d'un pauvre artisan Français en devenir ?
    Je vois que mon message de présentation a été lu par nombre d'entre-vous, mais personne n'a émis le désir de vouloir m'aider à résoudre mes problèmes de fissure des cylindres.
    J'ai vu que mon problème a déjà été évoqué dans la discussion intitulée : Mise en revêtement résine calcinable clôturée en janvier 2016 > http://lecoinduprothesiste.fr/forums...ine-calcinable
    Je vais ouvrir une nouvelle discussion intitulée "Problème de fissure des cylindres, résine calcinable".
    D'un autre côté, si quelqu'un réside dans les Pyrénées-Orientales, je serais intéressé de fournir des pièces en résine afin que cette personne puisse réaliser des coulées avec ses propres revêtement et matériels de laboratoire (contre paiement bien entendu). Le but est de savoir si c'est ma résine peut se calciner sans fêler les moules et si mes techniques empiriques de coulée avec des matériels disparates et bons marchés sont viables. Un partenariat professionnel (sous-traitance des pièces coulées) pourrait également être envisagé.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •